Dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs l’ACEP lance un appel à l’action

le 31 janvier 2020

Bhm2020 Banner 1170X347

Chers(ères) membres,

Alors que nous soulignons le Mois de l’histoire des Noirs, nous prenons un moment pour honorer la culture noire et les Canadiens de race noire, ainsi que leur contribution à la croissance, à la prospérité et aux réalisations du Canada. Au cours des dernières décennies, davantage de Canadiens de race noire ont joint les rangs de la fonction publique fédérale, ce qui leur a donné l’occasion de participer directement au développement de leur nation.

Le thème de cette année, Canadiens d’ascendance africaine : Guidés par le passé, marchons vers l’avenir, nous rappelle que la communauté noire du Canada est à la poursuite de l’égalité, en s’inspirant des leçons et réalisations du passé. Ce parcours est encore semé d’embûches, puisque de nombreux Canadiens de race noire sont toujours victimes de discrimination raciale et du racisme contre les Noirs, tant dans la société que dans les milieux de travail.

Malheureusement, la fonction publique fédérale n’est pas immunisée contre ces enjeux. Malgré des lois et règlements stricts et la protection des syndicats, de nombreux employés de la fonction publique fédérale continuent d’être victimes de discrimination raciale et de racisme, et les chiffres semblent montrer que les employés noirs sont plus à risque.

Selon le Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux (SAFF) de 2019, 15 pour cent  des répondants noirs ont rapporté avoir été victimes de discrimination raciale au travail au cours des 12 derniers mois. Ce chiffre est deux fois supérieur au pourcentage des fonctionnaires fédéraux qui ont rapporté avoir été victimes de discrimination raciale au travail. À 15 pour cent, la communauté noire devient le groupe minoritaire reconnu rapportant le pourcentage de discrimination le plus élevé. En outre, 76 pour cent  des répondants noirs ont mentionné avoir été victimes de discrimination de la part de personnes en position d’autorité, et 41 pour cent  d’entre eux ont dit avoir fait l’objet de discrimination de la part de leurs collègues.

C’est une réalité que nous soupçonnions, mais que les changements apportés au SAFF de 2019 ont permis de confirmer, grâce à des données qui brossent un tableau plus honnête de la prévalence de la discrimination raciale dont chaque groupe minoritaire est victime.

Tout au long de l’année 2019, j’ai exhorté le Conseil du Trésor de recueillir et de distribuer des données désagrégées sur les groupes minoritaires afin de remédier au manque de précision du sondage en ce qui a trait à la discrimination, une situation par ailleurs sévèrement critiquée par le Caucus des employés fédéraux noirs, ainsi que par bon nombre de nos membres.

À l’ACEP, nous reconnaissons que la discrimination raciale et le racisme contre les Noirs persiste dans toutes nos institutions et dans les lieux publics, et nous réitérons notre engagement à faire tomber les obstacles auxquels sont encore confrontés nos membres issus des minorités raciales.

Nous tenons également à reconnaitre le travail important réalisé par le Caucus des employés fédéraux noirs, un groupe de bénévoles dévoués qui travaille sans relâche pour assurer le bien-être et l’accomplissement professionnel des fonctionnaires fédéraux de race noire.

Enfin, nous demandons à tous nos membres de se joindre à nous pour lutter contre toutes les formes de discrimination raciale et de racisme (incluant le racisme contre les Noirs) qui ont une incidence sur nos membres et collègues.

Dans l’esprit de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine, pendant le Mois de l’histoire des Noirs et tout au long de l’année, l’ACEP maintiendra son engagement à promouvoir les contributions inestimables et fondamentales des Canadiens de race noire au tissu social de notre pays.

Ensemble, unis.

L’union fait la force. La diversité fait la force.

Greg Phillips
Président

 

*Lisez notre entrevue avec Richard Sharpe, membre de l’ACEP et cofondateur du Caucus des employés fédéraux noirs (CEFN), pour parler du travail qu’il fait afin de contribuer à établir une communauté noire prospère au sein de l’effectif fédéral canadien.