Mobilisation, le nouveau mot à la mode à l’ACEP

Les activités de mobilisation atteignent un niveau d’intensité jamais vu dans l’histoire de l’organisation. Le Plan d’action sur la mobilisation (PAM) de l’ACEP a été adopté le 24 septembre 2014. Le PAM prévoit des activités de mobilisation intersyndicales et l’élaboration d’outils pour aider les membres à passer à l’action dans leurs milieux de travail. Le PAM prévoit aussi l’élaboration de processus et de protocoles stratégiques en vue d’un vote de grève, si nécessaire, comme l’a établi le comité du plan d’action sur la mobilisation de l’ACEP.

Ce nouveau niveau de mobilisation est rendu nécessaire en raison de la Loi no 2 sur le plan d’action économique. Cette nouvelle loi a fait basculer le pouvoir de négociation entièrement du côté de l’employeur. Les mesures d’austérité que renferme le plan d’action économique menacent aussi les avantages principaux dont bénéficient actuellement les membres de l’ACEP, dont les congés de maladie, et enlèvent aux agents négociateurs le droit de choisir l’arbitrage.   L’ACEP a nommé Claude Archambault agent de mobilisation pour une affectation de six mois à compter du 1er septembre 2014, afin de mettre en œuvre le Plan d’action sur la mobilisation et de coordonner les activités.

Certaines des activités ont déjà eu lieu. La nouvelle séance de formation sur la mobilisation a été offerte aux représentants de l’ACEP et aux dirigeants des sections locales les 9, 10, 16 et 17 septembre 2014. Dix personnes ont participé sur place à la séance en anglais les 9 et 10 septembre, et neuf ont participé en ligne. La séance en français a eu lieu les 16 et 17 septembre. Six personnes ont participé sur place et neuf ont participé en ligne à partir de lieux éloignés en se connectant au logiciel Teamviewer qui leur a permis de voir la présentation PowerPoint en temps réel. 

La formation sur la mobilisation a pour but de donner aux représentants et aux dirigeants des sections locales de l’ACEP un aperçu des principes de mobilisation, de les informer sur l’importance de mobiliser les membres et de leur enseigner comment organiser les membres et obtenir leur appui au niveau des sections locales pendant les négociations collectives.

Les séances de formation ont été un excellent forum de discussion sur la négociation collective et les activités de mobilisation à venir. Les commentaires formulés par les participants étaient dans l’ensemble positifs et constructifs. Notamment, les participants ont recommandé d’inviter des membres du personnel des communications de l’ACEP et de l’équipe de négociation collective à de futures formations. Les participants ont également aimé avoir l’occasion de formuler leurs points de vue sur la mobilisation.

L’ACEP prévoit aussi des séances d’information sur le déroulement des négociations pour les sections locales de la RCN, de même que des séances d’information par téléconférence pour les sections locales dans les régions plus tard cet automne.

L’utilisation du logiciel Teamviewer pour les séances de formation sur la mobilisation était une première à l’ACEP; les participants à la formation n’ont éprouvé aucune difficulté technique avec le logiciel, mais ils ont eu des problèmes audio avec les casques d’écoute. Les participants en ligne ont pu entendre la séance de formation en se connectant au système audio de l’ACEP avec leurs téléphones mains libres. L’ACEP tentera de régler ces difficultés techniques en vue des prochaines séances de formation utilisant Teamviewer.