Message du président. Renouveau dans la lutte

Depuis quelques mois, notre organisation fait face à de nouveaux défis tant à la table de négociation que dans le contexte politique en général. Nous savons tous que  les droits des travailleurs et travailleuses au gouvernement fédéral ainsi que certaines de leurs libertés fondamentales sont menacés. Pour relever ces nouveaux défis, l'ACEP doit constamment renouveler ses façons d'agir et développer de nouvelles stratégies afin de mieux défendre les droits et les conditions de travail de ses membres

Ainsi, afin d'assurer une conclusion positive aux présentes négociations, il a fallu unifier les forces et les énergies présentes dans l'ensemble des unités de négociation pour répondre de façon efficace aux demandes de concessions du gouvernement. Trop souvent dans le passé, cet employeur a pu profiter de l'absence de cohésion stratégique parmi les agents négociateurs pour imposer sa volonté à la table de négociation. Cette collaboration intersyndicale était devenue indispensable et nous travaillons maintenant main dans la main avec les autres agents négociateurs du gouvernement fédéral. Il est important de souligner que nous avons réalisé cette collaboration tout en préservant l'autonomie et la personnalité distincte de notre organisation.

Dans le cadre de cette entente, les agents négociateurs se sont engagés à utiliser toutes les ressources pécuniaires et humaines qui seront nécessaires pour lutter contre les concessions à la table de négociation. Nous avons également entamé des recours juridiques afin de faire annuler certains articles de la loi C-4. Nous visons par ailleurs à sensibiliser les membres à la menace qui plane sur les libertés d'association et d'expression et obtenir des appuis concrets des syndicats du secteur privé, des organisations communautaires et du grand public en général. Il y a là beaucoup de travail à faire, mais nous sommes confiants qu'avec cette nouvelle solidarité intersyndicale, nous y arriverons.

Il est aussi primordial que tous nos membres soient mobilisés comme jamais ils ne l'ont été auparavant. Pour être mobilisés, nos membres doivent être bien informés tant au sujet de ce qui se passe à la table de négociation que sur la scène politique. Nous avons déjà offert des cours de mobilisation et participé à la réorganisation de certaines sections locales afin de nous assurer d'un leadership solide à l'intérieur de chacune des sections de l'ACEP.  Ainsi il sera plus facile de communiquer avec les membres et de recueillir leurs opinions quand nous devrons prendre des décisions importantes.

Afin de communiquer des informations pertinentes dans les plus brefs délais aux membres du syndicat, l'ACEP utilise une panoplie de moyens : son site web, sa liste de courriels et les médias sociaux. Les membres peuvent donc s’abonner au flux RSS pour recevoir automatiquement les affichages postés sur le site web. Vous devriez également vérifier que nous avons votre adresse courriel personnelle afin d’éviter que les barrières érigées dans certains ministères et agences ne bloquent nos courriels. En outre, en vous abonnant à nos fils Twitter, vous recevrez non seulement des informations sur le syndicat, mais également sur la situation politique et les changements qui touchent la fonction publique.

Finalement, nous avons apporté des changements importants aux activités politiques de l'ACEP. Nous sommes maintenant inscrits au registre des lobbyistes du gouvernement fédéral et nous multiplions les rencontres avec députés et sénateurs afin d'exposer le point de vue de l'ACEP dans le domaine de la protection des droits des travailleurs et travailleuses et des conséquences électorales qui pourraient survenir si le gouvernement continue de s'attaquer à ces droits.   En terminant, je m'en voudrais de ne pas souligner le travail efficace qui est effectué par les membres de l'ACEP et son personnel pour améliorer de façon constante notre mobilisation, nos communications et notre action politique.  Grâce aux efforts combinés de tous ces gens, nous pourrons continuer de travailler à la protection des droits des membres de l'ACEP.

Claude Poirier

Rally _Manif _15_09_14_Image

Solidarité
Sur la photo on reconnaît à gauche, Larry Rousseau, vice-président exécutif régional, région de la capitale nationale de l’AFPC et Claude Poirier, président de l’ACEP lors de la manifestation du 15 septembre.