Au sujet de l’ACEP

À notre sujet

L’Association canadienne des employés professionnels est le troisième plus grand syndicat de la fonction publique fédérale. Nous représentons 13 000 économistes, analystes de politiques, chercheurs, statisticiens, traducteurs, interprètes et terminologues – pour n’en nommer que quelques-uns.

Par leur travail, nos membres guident et éclairent l’élaboration des politiques, et protègent le statut égal des langues officielles de notre pays. Ils sont surtout regroupés dans la capitale nationale, mais il s’en trouve aussi dans chacune des provinces et chacun des territoires.

Les cotisations de nos membres sont parmi les plus basses de toutes les syndicats de la fonction publique fédérale, soit 48 $ par mois seulement, et elles sont établies par eux à l’issue d’un vote. Chaque année, les membres prennent connaissance de nos budgets et les approuvent.

Comme syndicat, nous faisons partie d’un mouvement syndical d’envergure mondiale; nous adhérons aux principes de justice sociale, d’équité et d’égalité – que ce soit chez nous ou à l’étranger.

Au sujet de nos membres

L’Association canadienne des employés professionnels représente les fonctionnaires fédéraux des groupes Économique et services de sciences sociales (EC) et Traduction (TR), ainsi que les analystes et adjoints de recherche (RO et RA) de la Bibliothèque du Parlement.

Nos membres sont répartis dans les ministères et organismes suivants :

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Commission canadienne des droits de la personne
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes
Service correctionnel du Canada
Élections Canada
Environnement et Changement climatique Canada
Finances Canada
Pêches et Océans Canada
Affaires mondiales Canada
Santé Canada
Emploi et Développement social Canada
Commission de l’immigration et du statut de réfugié
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
Infrastructure Canada
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
Justice Canada
Bibliothèque et Archives Canada
Bibliothèque du Parlement
Commission des libérations conditionnelles du Canada
Ressources naturelles Canada
Agence de la santé publique du Canada
Service des poursuites pénales du Canada
Sécurité publique Canada
Commission de la fonction publique
Services publics et Approvisionnement Canada 
Statistique Canada
Condition féminine Canada
Bureau de la traduction
Transports Canada

Notre histoire

L’Association canadienne des employés professionnels est née en 2003 de la fusion de l’Association des employé(e)s en sciences sociales et du Syndicat canadien des employés professionnels et techniques, dans l’optique de former un nouveau syndicat.

Autrefois l’Association des économistes, sociologues et statisticien(ne)s, l’Association des employé(e)s en sciences sociales représentait tous les membres du groupe ES. En 1990, elle a accueilli les attachés de recherche et adjoints de recherche de la Bibliothèque du Parlement. Quatre ans plus tard, le groupe SI (Soutien des sciences sociales) ayant gagné ses rangs, elle a doublé ses effectifs. Par suite de cet ajout, l’Association a changé de nom en 1994, afin de mieux refléter sa composition.

En 1999, le Conseil du Trésor a combiné les groupes ES et SI afin de former le groupe EC.

Pour sa part, le Syndicat canadien des employés professionnels et techniques a été créé lorsque 1 600 fonctionnaires fédéraux se sont dissociés de l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada, en 1978, pour établir leur propre syndicat. À l’époque, il réunissait 1 200 traducteurs et 400 opérateurs d’aéronef.

Avant leur fusion, les deux syndicats entretenaient déjà des liens étroits. En 1997, ils ont ensemble déposé un recours devant la Cour fédérale contre le gouvernement, qui amortissait une partie des surplus de la caisse de retraite de leurs membres. Dès lors, les syndicats ont souvent uni leurs efforts.

La fusion a finalement été soumise à un vote au début de 2003, et 79 % des membres se sont prononcés en faveur. Enfin, le 15 octobre 2003, l’ACEP a été officiellement reconnue à titre d’agent négociateur des groupes EC et TR, ainsi que des chercheurs de la Bibliothèque du Parlement.

Notre syndicat évolue encore aujourd’hui. Si vous souhaitez contribuer à notre réussite, songez à intégrer un des comités de l’ACEP.

Avez-vous signé une carte d’adhésion?

Les membres de l’ACEP sont souvent surpris de découvrir que, même après avoir été embauchés et malgré qu’ils paient des cotisations, ils ne sont pas officiellement membres du syndicat avant d’avoir signé leur carte d’adhésion.

En tant que membre, vous intégrez un groupe de personnes aux idées similaires qui vous protège contre un traitement injuste. Nos représentants peuvent vous prodiguer de judicieux conseils lorsque vous en avez besoin, et veiller à la protection de vos droits.

La signature de votre carte d’adhésion à l’ACEP vous conférera une vaste série d’avantages; cliquez ici pour en apprendre plus à ce sujet.

REMARQUE : Si vous êtes un membre civil de la GRC dont le poste est intégré au groupe EC ou TR, veuillez plutôt remplir le formulaire de demande qui se trouve sur cette page.

Pour devenir membre de l’ACEP, vous n’avez qu’à signer votre carte d’adhésion. Cliquez ici pour le faire en ligne ou communiquez avec nous au 613‑236‑9181 ou au 1‑800‑265‑9181.

Pourquoi payer des cotisations si je ne suis pas membre?

En 1946, la Cour suprême du Canada a statué que tous les employés travaillant dans un milieu syndiqué doivent payer des cotisations. La décision a été rendue par le juge Yvan Rand, qui a conclu que les employés travaillant dans un milieu syndiqué bénéficient des conventions collectives négociées par l’agent négociateur, peu importe s’ils appartiennent à un syndicat.