Le point sur le problème des punaises de lit dans les immeubles fédéraux

le 09 décembre 2019

Comme vous le savez peut-être, que ce soit par expérience personnelle ou par les informations communiquées dans les médias, on a trouvé des punaises de lit dans des immeubles fédéraux à Ottawa il y a quelques semaines. Nous surveillons la situation de près, et nous en avons discuté avec d’autres syndicats fédéraux et avec le gouvernement fédéral.

L’ACEP croit que ses membres ont le droit de travailler dans un environnement sûr et sain. La présence de punaises de lit crée un risque pour la santé de nos membres, et la situation doit être évaluée et gérée. En outre, l’ACEP croit que ces conditions non hygiéniques justifient la prise de mesures urgentes.

Le 31 octobre, le président de l’ACEP, Greg Phillips, et d’autres présidents de syndicats ont rencontré M. Bill Matthews, sous-ministre des Services publics et de l’Approvisionnement. La rencontre a permis à toutes les parties de faire le point sur le problème des punaises de lit et d’obtenir l’assurance que le gouvernement s’en occupait.

Depuis, nous avons été informés que le gouvernement communiquait régulièrement avec les employés dans les immeubles affectés et que la situation était maîtrisée. Jusqu’à maintenant, la plupart des incidents ont été isolés et n’étaient pas d’une ampleur épidémique.

1. VOS DROITS

Selon vos conventions collectives*, l’employeur doit s’assurer que les fonctionnaires fédéraux travaillent dans un environnement sûr et sain.

• Article 37.01 pour les membres du groupe EC
• Article 25.01 pour les membres du groupe TR
• Article 31 pour le groupe BdP
• Article 31 pour le groupe DPB

La santé et la sécurité au travail est un sujet couvert dans le Code canadien du travail. La Partie II du Code défini votre droit d’adresser une plainte lorsque qu’une situation insalubre ou dangereuse est soupçonnée ou confirmée. Le processus de règlement interne des plaintes pour contravention à la santé et à la sécurité est couvert dans les articles 127.1(1) and 127.1(3).

*   REMARQUE : nous avons été informés que les nouvelles conventions collectives devraient être disponibles sur le site Web du Conseil du Trésor très bientôt.

2. VERMINE : AGISSEZ DÈS MAINTENANT

L’intervention précoce et le signalement demeurent des éléments essentiels d’une lutte anti-vermine efficace.

Si vous soupçonnez ou constatez la présence de punaises de lit dans votre lieu de travail, avisez d’abord votre gestionnaire. Vous pouvez aussi appelez le Centre national d’appels de service au 1-800-463-1850, communiquez avec la section locale de l’ACEP et le comité de santé et de sécurité au travail de votre lieu de travail pour les informer de la situation et pour obtenir des conseils.

3. COMMUNIQUEZ AVEC VOTRE ART OU SECTION LOCALE

Si vous croyez que les actions immédiates que vous avez prises ne produisent pas les résultats souhaités, le problème doit probablement être signalée à une instance supérieure. Dans une telle situation, veuillez communiquer avec votre agent ou agente de relations de travail (ART) ou votre section locale pour les impliquer.

Les sections locales défendent les droits et les intérêts des membres par l’organisation, la défense des droits et la consultation au nom de ces derniers, et peuvent informer les membres au sujet des préoccupations et des questions d’intérêt en milieu de travail. Dans ce cas précis, une section locale travaillerait en étroite collaboration avec l’agent ou l’agente de relations de travail pour aider les membres touchés par le problème.

S’il n’y a pas de section locale pour gérer les problèmes à votre lieu de travail, vous pourriez en créer une! Communiquez avec votre ART dès aujourd’hui pour obtenir de plus amples renseignements.