Le Jour de la Terre – changer nos habitudes une étape à la fois

le 22 avril 2019

Earth Day

Nous avons tous et toutes la responsabilité de protéger notre environnement et d’en prendre soin. L’augmentation des émissions de carbone et de la pollution comptent parmi les enjeux les plus criants avec lesquels nous sommes aux prises et que nous devons affronter avec un fort sentiment d’urgence. Nous devons le faire pour nous-mêmes, pour les générations à venir et pour les autres espèces avec lesquelles nous partageons ce monde.

Cette année, le Jour de la Terre a pour thème « Protéger nos espèces » afin de susciter une réflexion sur les dangers qui menacent l’ordre naturel et, par conséquent, un certain nombre d’espèces végétales et animales.    

Il peut être difficile d’imaginer l’extinction dans le contexte canadien, mais nous ne sommes pas épargnés. De nombreuses espèces végétales et animales au Canada sont menacées d’extinction, une situation en partie imputable à notre comportement.

S’attaquer à tous ces enjeux environnementaux criants peut sembler un défi de taille, voire irréalisable, mais il y a de petits gestes que nous pouvons poser pour changer véritablement les choses. En 2018, les membres de l’ACEP ont voté en faveur d’une résolution visant à reconnaître les répercussions des changements climatiques et de la pollution, de même que la nécessité de poser des gestes par l’entremise de nos gouvernements.

Aujourd’hui, nous profitons de l’occasion pour inciter nos membres à adopter cinq habitudes simples au sein de leur milieu de travail (et ailleurs) pour contribuer à protéger l’environnement et à réduire notre empreinte carbone :

1- Recyclez : faites un effort conscient pour éliminer vos déchets de façon judicieuse et incitez vos collègues à vous imiter. Si vous estimez que votre milieu de travail ne vous offre pas d’options adéquates, revendiquez une meilleure politique de gestion des déchets.  

2- Renoncez au papier : numérisez vos documents et évitez d’imprimer vos documents lorsque vous en avez la possibilité. Si vous devez imprimer, choisissez l’option recto verso.

3- Dites non au plastique et à la styromousse : selon un article de Canadian Geographic, les Canadiens consomment de 1,6 à 2 milliards de tasses à café jetables par année. Pour éviter tous ces déchets, optez plutôt pour des tasses, des assiettes et des ustensiles réutilisables. Songez aussi à apporter vos propres ustensiles dans les aires de restauration et dites non aux sacs de plastique.

4- Économisez l’énergie : pour réduire la consommation énergétique, activez le mode veille et les fonctions d’économie de courant de vos ordinateurs et autres appareils lorsque vous ne vous en servez pas.  

5- Optez pour les transports en commun ou le covoiturage : choisissez des modes de transport respectueux de l’environnement pour vous véhiculer de la maison au bureau. Faites du covoiturage, prenez l’autobus ou, mieux encore, déplacez-vous à bicyclette ou à pied. C’est bon pour l’environnement, mais aussi pour votre santé!

De notre côté, à l’ACEP, nous mettons tout en œuvre pour créer des milieux de travail plus respectueux de l’environnement. Le 29 mars, le Conseil exécutif national (CEN) a voté en faveur de l’abolition des assiettes et des ustensiles en plastique pour ses réunions. C’est un premier pas dans la bonne direction qui peut sembler modeste, mais qui n’en demeure pas moins important! De plus, nous migrons vers des réunions du CEN sans papier en distribuant de plus en plus de documents électroniques et nous prenons des dispositions pour augmenter l’utilisation de la vidéoconférence afin de réduire les déplacements et d’atténuer nos répercussions en matière de pollution.

Bien que ces gestes isolés puissent sembler peu importants, ils peuvent, collectivement, avoir des retombées. Ensemble, faisons notre part pour assainir notre planète. 

Greg Phillips
Président