Le groupe de la Bibliothèque du Parlement de l’ACEP vote en faveur d’une nouvelle convention collective

le 29 juillet 2019

Site Logo EN

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE:

Le groupe de la Bibliothèque du Parlement de l’ACEP vote en faveur d’une nouvelle convention collective

Pour diffusion immédiate

Consultez le document général portant sur les dispositions de l’entente de principe : téléchargez le fichier PDF.

Ottawa – L’Association canadienne des employés professionnels (ACEP) a annoncé aujourd’hui que les membres de la Bibliothèque du Parlement ont voté majoritairement en faveur d’une nouvelle convention collective.

Environ 96 % des membres se sont prononcés en faveur de l’entente.

L’entente profitera à tous les 117 membres du groupe BdP représentés par l’ACEP.

L’entente de principe a été conclue avec la Bibliothèque du Parlement le 20 juin 2019 et a été soumise au vote peu de temps après. L’entente prévoit des améliorations importantes à la convention collective du groupe BdP, et bonifie les avantages liés à la rémunération, aux congés parentaux, aux congés de soignants, aux heures supplémentaires, à la procédure de règlement des griefs, à la paternité d’une œuvre et au télétravail, entre autres.

« Dès le début de mon mandat, j’ai tenu à ce que notre équipe de négociation arrive à conclure la meilleure convention collective possible pour nos membres, et ce, dans un délai raisonnable », a déclaré le président de l’ACEP, Greg Phillips. « Nous sommes heureux de constater qu’une très grande majorité des membres qui ont voté ont appuyé l’entente de principe. Celle-ci a été conclue au terme d’une rude bataille et après des mois de travail intense de la part de notre équipe de négociation, qui mérite tous nos remerciements et notre reconnaissance pour ce résultat positif. »

Faits saillants généraux de l’entente : 

La nouvelle entente prévoit les ajustements salariaux suivants :

 

Nouveauté : Niveau de rémunération unique pour les adjoints de recherche

Le niveau AJL a été supprimé, et le niveau AWL est maintenant le niveau de rémunération d’adjoint de recherche.

En outre, les parties ont convenu d’élaborer une politique de congé de transition à la retraite pour les employés intéressés.

Les autres améliorations comprennent une définition plus large de la famille pour divers types de congés, une nouvelle formulation relative aux heures supplémentaires qui permettra de verser aux employés, à leur demande, tout montant équivalant à des crédits de congés compensatoires acquis, mais inutilisés (il n’est plus obligatoire de dépasser 105 heures), des dispositions concernant le télétravail, les déplacements et la paternité d’une œuvre, des améliorations relatives aux congés de soignants de sorte que les employés pourront désormais prendre un congé sans solde et recevoir en même temps des prestations d’assurance-emploi pour soignants, des prestations pour proches aidants et des prestations pour proches aidants d’enfants, ainsi qu’un nouveau mécanisme informel de règlement des différends selon lequel les parties reconnaîtront désormais l’avantage d’utiliser des processus informels pour résoudre les conflits, dans la mesure du possible, et pourront demander l’accès à une nouvelle procédure définie de règlement des différends. 

-FIN-

Personne-ressource : 

Katia Thériault
Directrice des communications 
Association canadienne des employés professionnels (ACEP) 
4ème étage-100 rue Queen/ 4th Floor-100 Queen Street
Ottawa (Ontario) K1P 1J9
Tél : 613-236-9181 poste 225
Cellulaire : 613-818-1840