L’ACEP rencontre des membres des quatre coins du pays

le 01 octobre 2019

De février à juin 2019, Greg Phillips, président de l’Association canadienne des employés professionnels (ACEP), a participé à des assemblées générales annuelles (AGA) d’un océan à l’autre. M. Phillips était accompagné de membres du Comité exécutif national, lesquels ont pu assister à la plupart des AGA.

M. Phillips a participé à 11 réunions de sections locales ministérielles et à 11 réunions de sections locales régionales. Il a également participé à la réunion du Conseil régional de l’Atlantique, qui réunissait des membres de sections locales des Maritimes provenant du Nouveau‑Brunswick, de la Nouvelle‑Écosse, de l’Île‑du‑Prince‑Édouard et de Terre‑Neuve. Dans le cadre de la tournée, 21 nouveaux représentants de sections locales ont été élus pour représenter l’ACEP, tandis que plusieurs autres ont vu leur mandat renouvelé, portant le nombre total de représentants de sections locales à 187.

En tout, M. Phillips a rencontré plus de 500 membres pour discuter de divers enjeux qui les touchent, comme l’offre d’indemnisation pour les préjudices causés par le système Phénix et les ententes provisoires des groupes EC et TR, et recueillir les commentaires des membres en personne.

La tournée des AGA de 2019 a été une occasion importante pour les dirigeants de l’ACEP de savoir ce qui se passe à l’extérieur de la région de la capitale nationale. Il s’agissait aussi d’une bonne occasion pour tous de mieux comprendre les défis auxquels les sections locales sont confrontées au moment de mobiliser les membres, et par ailleurs de réfléchir aux solutions possibles pour les surmonter.

Un défi commun signalé à l’échelle du pays concerne le fait que les sections locales régionales gèrent souvent des effectifs répartis sur un grand territoire géographique et qu’il n’est donc pas facile de rencontrer les membres en personne. Que ce soit pour offrir de la formation ou discuter d’enjeux importants, de nombreux dirigeants de sections locales estimaient que le recours aux technologies, comme la vidéoconférence ou d’autres applications Web, devrait devenir une pratique établie.

Il a aussi été signalé que l’ajout de séances d’apprentissage, de formation et de réseautage dans le cadre des AGA avait incité plus de membres à venir de loin afin de participer en personne et qu’il convenait donc d’intégrer ce genre d’activités aux programmes des AGA lorsque cela est possible.

Il ne reste que quelques sections locales à visiter au cours des prochains mois, et l’ACEP reprendra ensuite ses interactions avec les dirigeants des sections locales en 2020 afin de discuter des plans pour l’AGA de l’an prochain.

« La tournée des AGA de cette année a été une autre grande réussite. Plusieurs de nos sections locales ont redoublé d’efforts pour soutenir nos membres, comme la section locale 401 de Québec, qui a organisé une conférence d’une journée sur diverses pratiques liées aux relations de travail, et la section locale 511 de Toronto, qui a permis aux membres de Brampton et du nord de Toronto de se joindre à nous par vidéoconférence », a déclaré Greg Phillips, président de l’ACEP. « Nous sommes reconnaissants des efforts déployés par les sections locales pour réunir nos membres et renforcer notre communauté. »

Si vous avez des suggestions ou des commentaires liés à la tournée de l’an prochain, veuillez nous en faire part à l’adresse suivante : general@acep-cape.ca.