L’ACEP accepte l’offre d’indemnisation du gouvernement pour les préjudices causés à ses membres par le système de paye Phénix

le 17 mai 2019


Ottawa – L’Association canadienne des employés professionnels (ACEP) a annoncé aujourd’hui qu’elle avait accepté l’offre du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada proposée le vendredi 3 mai en vue d’indemniser les fonctionnaires fédéraux pour les dommages causés par le système de paye Phénix. La décision a été prise à la suite d’une consultation avec le Conseil exécutif national et les membres de l’ACEP.

Depuis que l’offre a été présentée, les membres de l’ACEP ont eu l’occasion d’exprimer leurs points de vue et de poser des questions en ligne et en personne dans le cadre de diverses rencontres tenues à Ottawa et partout au pays.

« Nous avons passé les dix derniers jours à consulter nos membres pour prendre notre décision finale », a déclaré Greg Phillips, président de l’ACEP. « À la fin de cet exercice, nous avons conclu qu’il était dans l’intérêt de nos membres de signer l’entente et de leur donner accès à un processus accéléré qui leur permettra d’être indemnisés rapidement pour les préjudices financiers et non financiers qu’ils ont subis à cause du système Phénix. »

Outre l’établissement d’un nouveau processus rapide pour présenter une demande afin d’obtenir un dédommagement, l’entente prévoit jusqu’à cinq jours de congés annuels qui seront accordés à tous les membres de l’ACEP, qu’ils aient ou non été directement touchés par le système Phénix, pour compenser l’aggravation générale et les frustrations liées au système de paye défectueux.

Au delà de l’entente relative aux dommages causés par le système Phénix, l’ACEP s’emploie à régler la question de la rémunération due à ses membres et du remplacement du système de paye Phénix, qui est installé et défectueux depuis 2016. L’ACEP fait partie du Comité de gestion syndicale mixte des ressources humaines et de la paye de la prochaine génération, au sein duquel elle exprime les préoccupations de ses membres et s’efforce d’accélérer la mise en place d’un système de rémunération amélioré.

L’entente s’appliquera uniquement aux employés du gouvernement fédéral qui font partie de l’administration publique centrale et qui sont représentés par les agents négociateurs qui ont adhéré à l’entente.

L’offre s’appliquera à plus de 70,000 employés de la fonction fédérale, en plus des retraités et autres anciens employés éligibles. 

Pour en savoir plus au sujet de l’offre : FAQ – dédommagement Phénix.