Mois de l'histoire des Noirs - Entretien avec Greg Fergus, président du Caucus canadien des parlementaires noirs

le 27 février 2020

Gregfergus 3

L'ACEP s’est récemment entretenue avec Greg Fergus (député de Hull-Aylmer) à titre de président du Caucus canadien des parlementaires noirs. L'entretien, qui s'inscrit dans le cadre des activités de l'ACEP marquant le Mois de l'histoire des Noirs, a été réalisée par Dina Epale, conseiller principal en plaidoyer et affaires publiques. Il convient de noter que M. Fergus est également le secrétaire parlementaire du président du Conseil du Trésor et du ministre du Gouvernement numérique.


Dina Epale :  Cette année, le thème du Mois de l'histoire des Noirs est « Canadiens d'ascendance africaine : Guidés par le passé, marchons vers l'avenir ». Alors que nous prenons un moment pour reconnaître et honorer la culture noire et les Canadiens noirs ainsi que leur influence sur la croissance, la prospérité et les réalisations du Canada, quel message souhaitez-vous adresser à nos membres?

Greg Fergus :     Eh bien, pour vos membres en particulier, je dirais que ce qu'ils pourraient faire, c'est examiner la contribution que les Noirs ont apportée à ce pays et au développement de notre fonction publique. L'histoire n'est pas quelque chose de concret; elle dépend toujours de la perspective que vous avez. Ainsi, si vous cherchez à connaître la contribution des Canadiens noirs, vous la trouverez. Et je dirais que ce que nous ne faisons pas assez bien, c'est de parler de nos réalisations et de nos contributions, et de les mettre en valeur. De plus en plus, les récits sont publiés; de plus en plus, des travaux d'érudition soulignent les contributions non reconnues des Canadiens noirs à l'édification de notre pays. Et je pense que nous devons valoriser de plus en plus cette contribution et faire connaître ces histoires pour changer la façon dont nous parlons de notre communauté… ou plutôt à la façon dont d'autres pourraient parler de notre communauté. Et pour que nous soyons fiers de comprendre d'où nous venons.

D. Epale :  Vous êtes le président du Caucus canadien des parlementaires noirs. Pouvez-vous nous parler un peu de ce caucus, de son mandat et de certaines des principales réalisations, des obstacles ou des défis?

G. Fergus :  Le caucus a été fondé lors de la 42e législature, lorsque nous avons élu un nombre record de parlementaires noirs. Il y avait sept députés et trois sénateurs noirs finalement. Ils ont changé de formation, mais il y avait trois sénateurs noirs d'origine africaine et caribéenne. Nous avons donc pensé qu'il était temps pour nous de former ce caucus. C'est vraiment né du fait que des gens sont venus me voir ainsi que d'autres personnes et ont dit : « Nous sommes si fiers de vous! Mon enfant voit maintenant que cela a ouvert une nouvelle voie, un nouvel horizon ». J'ai donc senti - et je pense que nous avons tous senti - qu'il était vraiment nécessaire de former un groupe pour commencer à examiner et à traiter certains des problèmes auxquels notre communauté est confrontée.

Les situations auxquelles nous sommes confrontés sont troublantes. Mis à part les peuples autochtones, nous sommes le deuxième groupe le plus victime de discrimination, et avons dû faire face à de nombreux obstacles. Qu'il s'agisse de l'emploi ou encore de scolarité. En effet, vous avez vu certaines des études qui...Pour continuer la lecture, veuillez cliquer ici pour télécharger le PDF.