Rapport du Forum de la région atlantique de l’ACEP 21 septembre 2007Memramcook (Nouveau-Brunswick)

le 23 novembre 2007

Le Forum de la région atlantique de l’Association canadienne des employés professionnels (ACEP) s’est déroulé à Memramcook au Nouveau-Brunswick, à l’Institut de Memramcook, le 21 septembre 2007. Les dirigeants locaux et les représentants de l’administration centrale suivants ont assisté à l’événement (de gauche à droit):

Michael Zinck, président de la section locale n° 102 (Île-du-Prince-Édouard) de l’ACEP
Claude Archambault, agent des relations de travail, Région de l’Atlantique
Manon Mallet, vice-présidente de la section locale n° 202 (Nouveau-Brunswick) de l’ACEP
Ben Black, président de la section locale n° 201 (Nouvelle-Écosse) de l’ACEP
José Aggrey, président de l’ACEP
Anne-Marie Léger, vice-présidente de la section locale n° 201 (Nouvelle-Écosse) de l’ACEP
Sherri Doherty, section locale n° 102 (Île-du-Prince-Édouard) de l’ACEP
Samuel LeBreton, président de la section locale n° 202 (Nouveau-Brunswick) de l’ACEP
Absent : Charles Gilbert, secrétaire-trésorier de la section locale n° 201 (Nouvelle-Écosse) de l’ACEP

Gary Vermeer, Président regional de Alliance of Cinema, Television and Radio Artists (ACTRA) était aussi présent.

Le Forum avait pour but de réunir un groupe régional et de discuter d’enjeux et de points similaires concernant les sections locales provinciales. Le but était de formuler des idées qui se traduiraient de façon concrète par des recommandations pouvant être présentées au Conseil exécutif national (CEN).

Voici les faits saillants des points individuels abordés, de même que les recommandations que les participants à l’événement ont faites.

Point 1 – Discussion sur les enjeux de la négociation collective

Claude Archambault nous informe que l’avis de négocier a été donné le 8 juin 2007.

L’équipe de négociation a eu une réunion préliminaire avec le SCT les 11 et 12 septembre 2007.

Nous prévoyons conclure un accord de principe à l’automne 2008, suivi de la ratification en janvier 2009.

L’arbitrage (le cas échéant), une élection fédérale ou une grève de l’AFPC pourraient retarder les négociations. Si l’AFPC fait la grève, nous attendrons probablement le règlement des enjeux avant de faire pression.

Claude mentionne qu’il voit davantage de jeunes membres qui accordent de la valeur à l’horaire flexible parmi les préoccupations en vue des négociations.

Une discussion a lieu sur des incitatifs possibles pour retenir les employés plus âgés.

Samuel Lebreton accepte d’envoyer un article qu’il a écrit à José.

Point 2 – Mise à jour sur la conversion EC

Claude nous informe que la norme de classification a été publiée.

La date de remise de la Notification personnelle préalable a été reportée du 21 septembre 2007 au début de novembre 2007.

Les membres sont avisés de vérifier s’il y a une date « officielle » ou « d’entrée en vigueur » sur leurs descriptions de travail. Si ces mots figurent sur leurs descriptions de travail, les membres devront faire connaître leurs observations avant la date en question.

Notre nouveau niveau (EC 1-8) nous sera indiqué au moment de la NPP.

La nouvelle classification EC ne fera pas de distinction entre les ES et les SI, mais le fera entre les champs de travail.

Point 3 – Présentation de Gary Vermeer de l’ACTRA

Gary Vermeer (président ACTRA Maritimes) fait une présentation PowerPoint sur les expériences de l’ACTRA dans l’établissement d’une présence régionale efficace de son syndicat.

Les participants au Forum de l’Atlantique croient utile d’obtenir une copie de la présentation sur l’ACTRA pour pouvoir examiner sa structure et voir comment des membres sont passés du niveau local, au régional, puis à l’exécutif national.

Les participants au Forum de l’Atlantique trouvent les points suivants de la présentation sur l’ACTRA particulièrement utiles :

L’ACTRA existe depuis près de 70 ans sous une forme ou une autre. Il faut du temps pour préciser toutes les nuances d’une section locale avec des membres de partout au pays.

La force de l’ACTRA tient à la large assise de sa représentation. L’ACTRA a 10 constituantes réparties à travers le pays. Les membres de chaque région élisent les conseils des constituantes qui travaillent au nom des membres sur les enjeux locaux et proposent les politiques nationales à adopter. L’autonomie des constituantes reflète la diversité géographique des membres de l’ACTRA et permet d’identifier et de régler rapidement les préoccupations régionales et locales.

À l’échelle nationale, les membres de l’ACTRA élisent le conseil national qui est chargé de développer les politiques concernant tous les membres.

L’ACEP devrait envisager d’établir une structure semblable à celle de l’ACTRA où les conseils régionaux ou de constituantes veillent à ce que les préoccupations locales se retrouvent dans l’ordre du jour national.

Point 4 – Guide pour les dirigeants locaux

José Aggrey remet aux participants une copie du Règlement-cadre pour les sections locales et invite l’assemblée à faire ses observations.

Le Forum adopte une motion :

« Que le Règlement-cadre pour les sections locales soit adopté. »

Motion adoptée à l’unanimité.

Une deuxième motion est adoptée :

« Que Michael Zinck (avec l’aide du bureau national) soit chargé de consulter toutes les sections locales afin d’obtenir leurs observations sur le cadre. Une version finale du cadre sera ensuite rédigée et recommandée à l’approbation du CEN. »

Motion adoptée à l’unanimité. Le bureau national de l’ACEP distribuera le document à toutes les sections locales.

Point 5 – Formation des membres

Le Forum suggère que l’ACEP organise des séances d’orientation par téléconférence à l’intention des nouveaux membres de l’ACEP quelques fois par année afin de leur souhaiter la bienvenue dans le syndicat et de leur donner des renseignements de base.

Le Forum suggère de rappeler à tous les membres de l’ACEP les diverses possibilités de formation offertes aux dirigeants locaux et aux membres intéressés à devenir délégués syndicaux, etc.

Point 6 – Représentation des membres dans les comités

Michael Zinck et Anne-Marie Leger présentent leur recherche sur la représentation des membres au sein des comités de l’ACEP. La recherche montre que la représentation régionale dans les comités est plutôt faible. Les comités sont en grande partie composés de membres de la RCN.

Ils soulignent qu’il y a plusieurs comités dans lesquels les membres peuvent s’engager : vérification, finances, candidatures, examen de la gouvernance, égalité des chances et diversité.

Les participants au Forum estiment important que les régions soient représentées au sein de ces comités, au minimum un membre régional dans chacun des comités.

En conséquence, le Forum adopte la motion suivante :

« Que le Comité de l’examen de la gouvernance étudie l’idée de la représentation régionale dans les comités nationaux de l’ACEP. »

Motion adoptée à l’unanimité.

Point 7 – Défense d'intérêts sociaux

Sherri Doherty (dirigeante locale de l’IPE) fait un exposé sur l’idée de la défense d'intérêts sociaux. Elle définit la défense d'intérêts sociaux comme un processus permettant de réduire les inégalités et le déséquilibre dont souffrent les défavorisés.

Sherri cite l’exemple d’une compagnie canadienne, la Gold Core, dont les activités minières ont un effet négatif sur un pays d’Amérique du Sud. Ce pays voit maintenant le Canada de façon négative à cause de ces activités.

Le Forum adopte une motion :

« Que le Conseil exécutif national forme un comité exploratoire au sujet de la défense d'intérêts sociaux afin de déterminer si l’ACEP devrait s’y engager. »

Motion adoptée à l’unanimité.

Point 8 – Table ronde sur les enjeux régionaux

Voici quelques-uns des enjeux régionaux soulevés. Faute de temps, le Forum n’a pu discuter de solutions à ces enjeux.

- Problèmes systémiques découlant de la classification
- Restriction à la mobilité ou l’avancement professionnel
- Manque de formation en langues officielles
- Manque de programmes de perfectionnement (Programme de formation accélérée pour les économistes, Programme de formation ES)
- Isolement/communication restreinte avec les membres
- Postes d’employés à tout faire couvrant beaucoup plus que le niveau de travail de l’individu

Conclusion

Tenant compte que le Forum est un projet pilote, les participants sont plutôt satisfaits que cette initiative ait pu atteindre son objectif d’identifier les enjeux régionaux et d’en discuter dans l’optique de chercher des solutions régionales. En outre, les participants sont heureux des motions adoptées et des recommandations qui seront soumises au CEN.

Dans l’ensemble, les participants estiment que le Forum est un succès et espèrent qu’il deviendra un événement annuel et sera étendu à d’autres régions.

Recommandation

Les participants recommandent donc avec enthousiasme au CEN :

« Que le Forum de l’Atlantique devienne un événement annuel et qu’il soit tenu à tour de rôle dans les quatre provinces atlantiques. »