Message du président

le 04 janvier 2012

Nous entendons dire depuis plusieurs mois que le gouvernement en poste a demandé à tous les ministères de préparer deux plans d’austérité. L’un doit prévoir une diminution de 5 % du budget et l’autre, de 10%. Les ministres du Conseil du Trésor ont procédé à l’examen de ces plans et feront connaître leur décision en vue du budget fédéral 2012-2013 qui devrait être déposé en février ou mars 2012.

Nous avons vu, surtout dans la dernière année, les effets des examens de programme auxquels les ministères et agences ont déjà été soumis. Certains, comme Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, ont été davantage touchés.

L’ACEP a donc dû mettre en place des mécanismes pour surveiller de très près la situation, informer les membres touchés ainsi que les exécutifs des autres sections locales, coordonner le dossier à l’interne et dispenser les services appropriés. Nous avons été le premier syndicat de la fonction publique fédérale à insister pour que les ministères et agences mettent sur pied un système d’échange de postes. Il semble que nos efforts aient porté fruits puisque le Conseil du Trésor a annoncé la création de ce système.

Nous avons aussi ajouté sur notre site web une nouvelle zone intitulée « Le réaménagement des effectifs », dont le lien se trouve sur la page d’accueil dans le menu situé du côté droit. Plusieurs outils d’information y ont été affichés à l’intention de nos membres : des questions et réponses, un graphique de cheminement exposant le processus de réaménagement des effectifs et un document intitulé « La continuité de l’emploi des employés touchés ».

Ce dernier document intéressera particulièrement les membres touchés de l’ACEP, car il présente un processus novateur mis en place par l’ACEP dans le but de faire le lien entre des employés touchés qui désirent demeurer à l’emploi dans la fonction publique fédérale et des employés qui désirent quitter leur emploi, peu importe la raison. Les membres sont invités à consulter ces documents à l’adresse suivante : /FR/specialNotice1/

Exceptionnellement, l’ACEP offrira en février à ses dirigeants de sections locales des séances d’information sur la Directive sur le réaménagement des effectifs et le rôle et les responsabilités des dirigeants des sections locales et ce, en prévision du prochain budget fédéral.

Dans l’intervalle, l’ACEP maintient que ces éventuelles coupures budgétaires sont inutiles, qu’elles seront dommageables pour la population canadienne et même qu’elles sont irresponsables dans l’état actuel de l’économie. De plus, l’ACEP travaille conjointement avec d’autres syndicats de professionnels de la fonction publique fédérale à l’élaboration d’une campagne dans les médias pour contrer les projets du gouvernements. Cette campagne se mettra en branle au début de 2012.

En ce début d’année, je nous souhaite à tous un gouvernement à l’écoute des besoins réels de la population. Un gouvernement qui saura mettre de côté ses combats idéologiques et reviendra aux valeurs canadiennes depuis quelque temps beaucoup trop mises de côté.

Claude Poirier
Président de l’ACEP