Les membres du SCEPT et de l’AESS votent en faveur d’une fusion

le 01 mai 2003

Les membres du Syndicat canadien des employés professionnels et techniques (SCEPT) et de l’Association des employé(e)s en sciences sociales (AESS) ont séparément voté majoritairement en faveur d’une fusion des deux organismes et de la création d’un nouveau syndicat de fonctionnaires.

Les membres de l’AESS ont approuvé par une majorité de 62,5 % une fusion avec le SCEPT et, ce faisant, la création d’un nouveau syndicat de fonctionnaires fédéraux. Les membres du SCEPT se sont eux aussi prononcés dans le cadre d’un scrutin similaire par une majorité de 89,9 % en faveur de la création d’un nouveau syndicat.

Ce vote vient couronner plus d’un an de travail de la part des deux syndicats.

Selon Luc Pomerleau, président du groupe TR du SCEPT,« Ce vote donne aux dirigeants des deux syndicats un mandat sans équivoque pour passer à l'étape concrète de mise sur pied d'un nouveau syndicat encore plus performant et plus fort, pour le plus grand bien des membres ».

Pour sa part, le président de l’AESS, Bill Krause, a déclaré :« Cette fusion présente d’intéressants débouchés et défis. Elle crée un nouveau syndicat qui sera doté de solides ressources et mieux apte à servir sa communauté professionnelle dans un milieu des relations du travail en voie d’évolution. »

Compte tenu du vote majoritaire des deux organismes, on souhaite que tous les membres des deux syndicats appuieront à présent la décision et s’emploieront sans réserve à faire de la fusion une réussite.

Pour mener à bien cette fusion, un conseil exécutif de transition se réunira Avec ses conseillers juridiques afin d’élaborer les étapes de la création de ce nouveau syndicat. Les syndicats demanderont d’ici peu à la Commission des relations de travail dans la fonction publique de transférer les certificats d’accréditation au nouveau syndicat, l’Association canadienne des employés professionnels.