Les équipes de négociation collective de l’ACEP déclinentles invitations à des négociations accélérées

le 15 décembre 2010

Les comités de négociation collective EC et TR de l’ACEP se sont réunis le 8 et le 9 décembre respectivement pour étudier l’invitation de l’employeur à un retour anticipé à la table de négociation et pour examiner les observations des membres de leurs équipes de négociation à cet égard.

Les comités de négociation EC et TR ont décidé séparément de décliner l’invitation de participer à des négociations avec le Conseil du Trésor en janvier.

Le facteur décisif qui a guidé les comités de négociation a été le flot de courriels et d’appels téléphoniques reçus au bureau national demandant et parfois exigeant que l’Association rejette les négociations anticipées, mais surtout la négociation de concessions touchant l’indemnité de départ. Des centaines de membres ont utilisé le site Web de l’ACEP pour faire leurs observations et pour communiquer un message très clair à leurs comités de négociation respectifs. Prenant en considération ce message et d’autres facteurs, les deux comités de négociation ont conclu que le processus de négociations accélérées ne serait pas dans le meilleur intérêt de leurs unités de négociation respectives. L’ACEP continuera de se préparer aux rondes normales prévues de négociation collective.

Les décisions de décliner les invitations aux négociations accélérées ont été communiquées hier au Conseil du Trésor dans deux lettres adressées à Madame Laurendeau par les comités de négociation EC et TR respectivement.

Lettre du Comité de négociation collective EC à Madame Laurendeau

Lettre du Comité de négociation collective TR à Madame Laurendeau