Le Conseil exécutif national de l’ACEP adopte une motion de mobilisation de ses membres pour protéger les pensions

le 29 janvier 2010

À sa réunion du 27 janvier, les membres du Conseil exécutif national ont adopté en principe une motion que lui avait soumise la section locale 514 – Ressources humaines et Développement des compétences, Région de la capitale nationale. Cette motion engage l’ACEP dans une campagne visant à mobiliser ses membres contre les attaques anticipées du gouvernement Harper à l’endroit de la fonction publique et plus précisément du régime de pension de ses membres.

« Les faussetés véhiculées dans l’étude soi-disant indépendante menée par un institut penchant vers la droite doivent être dénoncées, car elles servent de plateforme pour réduire les avantages de nos membres, » a déclaré le président de l’ACEP, Claude Poirier.« Un Comité de mobilisation sera mis sur pied afin d’informer nos membres et rétablir les faits, pour aider les membres à s’organiser et prendre le leadership en vue de canaliser l’écrasante opposition que nos membres ont récemment exprimée au sujet de l’enjeu du régime de pension. Le message de nos membres est sans équivoque, » a dit M. Poirier.

La motion, adoptée en principe hier soir, donne à l’Association un cadre pour prendre position de façon visible, volubile et agressive contre toute attaque à l’encontre du régime de pension de la fonction publique.

27 janvier 2010 – Motion du Conseil exécutif national de l’ACEP sur les pensions