L’AGFFP se rétracte et s’excuse auprès de ses homologues syndicats

le 07 février 2003

M. Merdon Hosking, président de l’Association des gestionnaires financiers de la fonction publique, est revenu sur sa position d’intégrer dans le giron FI plusieurs milliers de fonctionnaires fédéraux représentés par d’autres syndicats.

Dans une lettre claire et concise adressée au président de l’Association, M. Bill Krause, l’AGFFP a déclaré ce qui suit :

… l’Association a retiré le document intitulé Réforme de la classification pour le groupe Gestion financière et le diaporama de son site Web.

En outre, le document sera révisé de manière à en supprimer toutes les mentions de groupes professionnels autres que le groupe Gestion financière (FI). Une fois révisé, le document sera transmis à l’Association avant d’être envoyé au Conseil du Trésor.

L’Association s’excuse detout ce qui aurait pu, dans le document, inciter quelqu’un à croire que nous « partons en guerre » contre tout autre groupe professionnel pour promouvoir les intérêts de nos membres….

… L’Association regrette le bouleversement qu’elle aurait pu ainsi causer à l’Association et à ses membres, et je vous garantis que l’Association n’a aucun intérêt à vouloir représenter qui que ce soit qui ne tombe pas dans la définition actuelle du groupe Gestion financière.

J’espère que ce qui précède clarifie parfaitement nos intentions et nous permettra de tourner la page sur cet incident.

« Nous sommes très heureux que l’AGFFP ait modifié son plan d’action. Je suis convaincu que nous en reviendrons facilement aux relations cordiales et respectueuses que nous entretenions avant ce malheureux incident », a déclaré le président de l’Association, M. Krause. « J’espère que tous les agents négociateurs prendront note de la façon dont l’Association a défendu les intérêts de ses membres. »

État de la question

Dans un exposé et un mémoire présentés au Conseil du Trésor le 17 décembre 2002, l’Association des gestionnaires financiers de la fonction publique avait déclaré sans équivoque qu’elle avait l’intention de demander l’intégration de postes ES, AS, CR et même EX dans le groupe FI. Une telle décision pouvait toucher jusqu’à concurrence de 1 000 postes ES.

Dès que l’Association a eu connaissance des actes de l’AGFFP, elle a pris des mesures décisives : elle a avisé M. Hosking de son mécontentement et déposé auprès du CNM une plainte pour violation du Code de conduite.