L’ACEP réélit José Aggrey à la présidence

le 13 décembre 2006

Les résultats du scrutin ont été dépouillés. Les membres ont réélu José Aggrey pour un nouveau mandat de deux ans comme président. M. Aggrey avait été élu président pour la première fois en décembre 2004. Voici les résultats du vote à la présidence, par ordre décroissant :

José Aggrey 25,19 %
Clayton Therrien 22,64 %
Richard Oslund 22,21 %
Derek Brackley 21,36 %
Kevin Workman 8,6 %

Bulletins rejetés : 22

Des élections ont aussi eu lieu afin de pourvoir à cinq postes d’administrateurs EC. Voici les résultats du vote :

Ghislain Dussault 65,8 %
Marcy Holyk 65,3 %
Maurice Korol 68,0 %
Robert McVicar 53,4 %
Anna Sipos 70,2 %
Stan Spak 49,4 %

Bulletins rejetés : 20

Les cinq premiers candidats ont été élus pour deux ans à titre d'administrateurs EC.

Vote sur les questions financières

Outre les élections, les membres de l’ACEP ont été appelés à voter afin d’adopter les états financiers vérifiés préparés par Thomas Foran. Les membres les ont adoptés.

Pour : 97,2 %
Contre : 2,8 %
Bulletins rejetés : 26

Les membres ont été appelés à approuver la nomination de Thomas Foran comme vérificateur de l’Association pour l’exercice financier 2006-2007. Les membres ont approuvé sa nomination.

Pour : 94,3 %
Contre : 5,7 %
Bulletins rejetés : 26

Les membres ont été appelés à adopter le budget, ce qu’ils ont fait.

Pour : 82,8 %
Contre : 17,2 %
Bulletins rejetés : 26

Modifications aux Règlements

Les membres ont été appelés à approuver des modifications au règlement no 3 de l’ACEP. Ils ont approuvé les modifications proposées.

Pour : 94,8 %
Contre : 5,2 %
Bulletins rejetés : 21

Modifications aux Statuts

Les membres ont été appelés à approuver des modifications aux Statuts. Ils ont approuvé les modifications proposées.

Article 11.3.1

Pour : 97,1 %
Contre : 2,9 %
Bulletins rejetés : 19

Article 14.2

Pour : 96,2 %
Contre : 3,8 %
Bulletins rejetés : 19

Article 16.3

Pour : 97,1 %
Contre : 2,9 %
Bulletins rejetés : 19

Conformément à l’article 26.6 des Statuts de l’ACEP, la modification des Statuts exige une majorité des deux tiers des suffrages.