L’ACEP devient réalité

le 13 juin 2003

Les comités conjoints composés de membres de l’AESS et du SCEPT ont consacré énormément d’énergie et de temps aux nombreuses questions en suspens qu’il faut régler pour mettre sur pied une nouvelle organisation autonome parfaitement fonctionnelle.

Le Conseil exécutif national de l’ACEP (Association canadienne des employés professionnels) a pour sa part travaillé d’arrache-pied pour assurer une transition sans heurt qui occasionnera le moins d’inconvénient et d’incommodité possible à ses membres…

Nous avons communiqué avec la Commission des relations de travail dans la fonction publique pour l’aviser de notre fusion et faire préciser la procédure judiciaire à suivre pour que l’employeur reconnaisse l’ACEP comme personne morale.

L’ACEP a établi un comité des règlements qui est très actif. Ce comité est chargé de recommander des règlements au Conseil exécutif national de l’ACEP qui les soumettra ensuite aux membres pour fins de ratification. L’Association s’est engagée à ce que ses règlements soient en vigueur dans les 90 jours ouvrables suivant l’adoption des nouveaux Statuts de l’ACEP (le 28 avril 2003).

Nous avons contacté les employés des unités de négociation qui représentent les employés respectifs de l’AESS et du SCEPT. Nous avons demandé d’amorcer des discussions officielles avec des représentants du personnel regroupé en vue d’établir les échelles de rémunération et les conditions de travail des employés de l’ACEP.

Le comité des locaux de l’ACEP examine actuellement plusieurs options de location de locaux qui pourraient éventuellement servir de bureau national pour le personnel de l’ACEP.

Les activités des comités de négociation collective des groupes TR et EC se poursuivent sans interruption.

« Les membres du SCEPT comme ceux de l’AESS ont ratifié la création d’un nouveau syndicat – l’ACEP. Il nous incombe à présent de concrétiser ce souhait et d’en faire une réalité qui saura servir plus efficacement nos membres regroupés. Il s’agit là à la fois d’un défi de taille et d’une belle occasion à saisir », a déclaré le président, Bill Krause.