Assemblée générale extraordinaire du 11 marsBudget 2010

le 12 mars 2010

Des membres de l’ACEP se sont réunis hier soir à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire très productive pour discuter des implications du Budget 2010 du gouvernement fédéral.

Au départ, le président Claude Poirier a résumé les récentes activités du Comité de mobilisation de l’ACEP et a souligné l’accueil favorable qu’a reçu l’analyse faite par l’ACEP du rapport de l’Institut C.D. Howe sur les régimes de pensions de la fonction publique intituléUne perspective équilibrée concernant la comptabilité à la juste valeur des régimes de retraite. Il a aussi relaté les événements qui ont mené à la création du Comité et les mesures prises par l’ACEP pour se préparer au Budget fédéral 2010.

Brian McDougall de la section locale RHDCC et membre du Comité de mobilisation de l’ACEP a présenté une analyse convaincante du budget et de ses implications possibles. Sa présentation a suscité une discussion vigoureuse et productive, les participants recherchant activement des moyens de répondre aux préoccupations des membres.

L’assistance à l’assemblée était très nombreuse.

« Les membres sont préoccupés des attaques futures possibles contre leurs pensions et de l’impact des restrictions sur leurs salaires, leurs avantages sociaux et leur charge de travail », a déclaré le président de l’ACEP Claude Poirier. « Leurs préoccupations sont légitimes. Nous devons demeurer vigilants. L’ACEP travaillera de très près avec l’employeur lorsque viendra le temps d’examiner des façons d’absorber les restrictions budgétaires autrement qu’en mettant au pilori les régimes de pension de la fonction publique fédérale. »

Le Conseil exécutif national discutera très bientôt d’un plan d’action.