Analyse de l'ACEP du rapport de l'Institut C. D. Howe

le 18 février 2010

L’ACEP estime avoir le devoir et la responsabilité d’engager le débat et de tenter de mettre les choses au point au sujet des enjeux soulevés dans le rapport de l'Institut C. D. Howe intitulé « Supersized Superannuation: The Startling Fair Value Cost Of Federal Government Pensions ». L'ACEP est d’avis que l’étude de l’Institut C. D. Howe est trompeuse, qu’elle ignore des faits importants et se fonde sur des prémisses inexactes concernant la pérennité du régime. Nous avons préparé une analyse, intitulée « Les régimes de retraite de la fonction publique : le point sur la 'juste valeur' » et aujourd'hui le président de l'ACEP, Claude Poirier, enverra une copie de cette analyse et une lettre à tous les députés et sénateurs pour exprimer clairement notre point de vue sur l'étude de l'Institut C. D. Howe.