Édifices fédéraux à vendre ?

le 08 mars 2007 Le gouvernement fédéral a annoncé qu’il envisage la cession-bail de neuf édifices fédéraux, dont deux à Ottawa, l’édifice Thomas D’Arcy McGee et le complexe Skyline. Les autres édifices sont situés à Vancouver (le 401 Burrard et le Centre Sinclair), Calgary (Harry Hays), Edmonton (Place Canada), Toronto (édifice Joseph Shepard) et Montréal (édifices du 305 René-Lévesque Ouest et du 4225 Dorchester Ouest).
Si le projet va de l’avant, le gouvernement fédéral a l’intention de vendre les immeubles et de les reprendre à bail. Le nouveau propriétaire assumerait la responsabilité de l’entretien et des réparations.
Le sous-ministre de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, I. David Marshall, a envoyé un communiqué à tous les employés de TPSGC, leur donnant l’assurance qu’il n’y aurait aucune perte d’emploi « si la cession-bail allait de l’avant ». Il reconnaît cependant que des employés pourraient être réaffectés, mais le ministère veillera à ce que les employés touchés par ce changement conservent leur emploi.
M. Marshall écrit :
« (...) aucune décision n’a été prise au sujet de l’avenir des neuf édifices. Le gouvernement ne décidera d’aller de l’avant qu’après une analyse approfondie des coûts à long terme reliées à la possession et à la location de ces biens immeubles. Ce travail devrait être achevé d’ici cinq mois. »
M. Fortier, le ministre de TPSGC, a annoncé le projet le 5 mars et a justifié la cession-bail de la façon suivante :
« Le gouvernement devrait faire ce qu'il doit faire, soit concentrer ses efforts sur ses priorités, et le fait que l'État possède des immeubles n'est visiblement pas une priorité pour les Canadiens et les Canadiennes. »
Les édifices fédéraux ont en moyenne 44 ans, selon l’Ottawa Citizen. Le gouvernement fédéral est l’un des plus grands propriétaires fonciers au Canada, occupant 6,8 millions de mètres carrés de locaux à bureau.