Du progrès à la table, mais nous n'avons toujours pas franchi la ligne d'arrivée.

le 29 septembre 2016

Barg _3

Les négociations pour le groupe EC ont repris cette semaine après une longue pause. Comme l’employeur ne dérogeait pas de sa position sur la rémunération et l’invalidité de courte durée, de même que sur les autres priorités exprimées par nos membres, il y avait peu de matière à discussion.  

Plus tôt ce mois-ci, nous avons eu une lueur d’espoir. Des discussions de haut niveau avec le Conseil du Trésor nous ont amenés à croire que les choses avanceraient et qu’une entente à la table de négociation était peut-être imminente. Nous nous sommes donc présentés à la table bien préparés à discuter de notre analyse raisonnée de la paye.

L’employeur n’était pas prêt à discuter de la rémunération. De notre côté, nous n’avons pas pu avoir un débat fructueux sur le perfectionnement professionnel, les vacances payées et le harcèlement – des enjeux importants pour les membres EC. Les deux parties ont cependant modifié leurs positions; nous pouvons vous annoncer que l’employeur a fait une concession en ce qui concerne la pleine rétroactivité de la rémunération.

Votre équipe de négociation partage votre frustration à ce sujet. Et c’est un sentiment partagé par nos collègues à d’autres tables.

Le Conseil du Trésor doit tenir ses prochaines séances de négociation du 29 novembre au 1er décembre. D’ici là, nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec d’autres agents de négociation pour faire avancer le dossier.