Un changement de stratégie

le 22 août 2017

Au cours des derniers mois, nous avons eu le grand plaisir de rencontrer les employés des groupes ESS et TRL de tout le pays. À cette occasion, nous vous avons invités à signer des cartes de membre. Nous souhaitions obtenir suffisamment de cartes pour que l’ACEP soit accréditée comme votre agent de négociation, et commence à défendre vos intérêts. Nous pensions que c’était le meilleur moyen de vous offrir une place à la table de négociations – et de garantir que vos intérêts seraient représentés durant votre transition du statut de membres civils à celui d’employés de la fonction publique.

Nous avons été ravis de l’enthousiasme affiché par les employés des groupes ESS et TRL de la GRC. Sachez que nous avons réussi non seulement à obtenir le nombre de cartes signées que nous visions, mais que nous disposons aussi d’une marge confortable. Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui ont appuyé cette campagne et nous ont aidés à séduire davantage d’employés de la GRC avec notre message.

Changement de stratégie

Durant une récente réunion avec les représentants du Conseil du Trésor, nous avons constaté avec plaisir une volonté sincère de s’asseoir et de discuter à propos de la transition des groupes ESS et TRL au sein de la fonction publique. Une des options dont nous avons parlé consiste à nous faire reconnaître officiellement comme votre agent de négociation en vertu de l’article 58 de la Loi sur les relations de travail dans le secteur public fédéral; le Conseil du Trésor est ouvert à cette idée. Par rapport à notre plan d’accréditation initial, le processus visé à l’article 58 nous offre un moyen moins litigieux d’engager des négociations. Cela nous permettrait par ailleurs de commencer les discussions plus tôt. L’ACEP a donc déposé une demande en vertu de l’article 58 pour le groupe ESS et prévoit faire la même chose pour le groupe TRL dans un proche avenir.

Qu’est-ce qui justifie ce changement?

Nous n’avons appris que récemment que le Conseil du Trésor était ouvert à l’idée d’engager des discussions avec nous, et d’invoquer l’article 58 pour faire de l’ACEP l’agent de négociation des employés des groupes ESS et TRL. Par rapport au mode d’accréditation traditionnel, le fait d’être reconnus officiellement comme votre agent de négociation en vertu de l’article 58 se fait dans le cadre d’un processus beaucoup plus simple, surtout si le Conseil du Trésor consent à ce que nous déposions cette demande.

Que se passera-t-il ensuite?

L’ACEP va demander à la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral de nous reconnaître comme agent de négociation des employés des groupes ESS et TRL en vertu de l’article 58. Au cours des semaines à venir, nous commencerons à vous contacter pour en savoir plus sur vos priorités en matière de négociation; nous voulons nous assurer que vous pourrez clairement faire entendre votre voix durant ces négociations. Si vous souhaitez pouvoir vous exprimer, n’oubliez pas de vous inscrire à l’ACEP; nous ne pouvons pas vous demander votre opinion si vous n’êtes pas membre.

Nous serons par ailleurs à la recherche de bénévoles qui souhaitent représenter les ESS et les TRL durant les négociations.

Bientôt, nous commencerons à négocier avec le Conseil du Trésor un protocole d’entente qui portera sur les enjeux de la transition associés à la participation aux unités de négociation de l’ACEP, et nous établirons le cadre des négociations avant et pendant cette période de transition.

Qu’adviendra-t-il de mes avantages sociaux/de mes conditions de travail?

Pour l’instant, vos avantages sociaux et vos conditions de travail demeurent les mêmes. Quand nous serons reconnus comme votre agent de négociation, vous aurez droit au processus de grief et à la représentation syndicale en vertu de la convention collective EC. Nous négocierons avec le Conseil du Trésor un protocole d’entente visant à protéger le plus possible vos avantages sociaux dans le cadre de cette convention.

Au cours des derniers mois, nous avons eu le grand plaisir de rencontrer les employés des groupes ESS et TRL de tout le pays. À cette occasion, nous vous avons invités à signer des cartes de membre. Nous souhaitions obtenir suffisamment de cartes pour que l’ACEP soit accréditée comme votre agent de négociation, et commence à défendre vos intérêts. Nous pensions que c’était le meilleur moyen de vous offrir une place à la table de négociations – et de garantir que vos intérêts seraient représentés durant votre transition du statut de membres civils à celui d’employés de la fonction publique.
Nous avons été ravis de l’enthousiasme affiché par les employés des groupes ESS et TRL de la GRC. Sachez que nous avons réussi non seulement à obtenir le nombre de cartes signées que nous visions, mais que nous disposons aussi d’une marge confortable. Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui ont appuyé cette campagne et nous ont aidés à séduire davantage d’employés de la GRC avec notre message.
Changement de stratégie
Durant une récente réunion avec les représentants du Conseil du Trésor, nous avons constaté avec plaisir une volonté sincère de s’asseoir et de discuter à propos de la transition des groupes ESS et TRL au sein de la fonction publique. Une des options dont nous avons parlé consiste à nous faire reconnaître officiellement comme votre agent de négociation en vertu de l’article 58 de la Loi sur les relations de travail dans le secteur public fédéral; le Conseil du Trésor est ouvert à cette idée. Par rapport à notre plan d’accréditation initial, le processus visé à l’article 58 nous offre un moyen moins litigieux d’engager des négociations. Cela nous permettrait par ailleurs de commencer les discussions plus tôt. L’ACEP a donc déposé une demande en vertu de l’article 58 pour le groupe ESS et prévoit faire la même chose pour le groupe TRL dans un proche avenir.
Qu’est-ce qui justifie ce changement?
Nous n’avons appris que récemment que le Conseil du Trésor était ouvert à l’idée d’engager des discussions avec nous, et d’invoquer l’article 58 pour faire de l’ACEP l’agent de négociation des employés des groupes ESS et TRL. Par rapport au mode d’accréditation traditionnel, le fait d’être reconnus officiellement comme votre agent de négociation en vertu de l’article 58 se fait dans le cadre d’un processus beaucoup plus simple, surtout si le Conseil du Trésor consent à ce que nous déposions cette demande.
Que se passera-t-il ensuite?
L’ACEP va demander à la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral de nous reconnaître comme agent de négociation des employés des groupes ESS et TRL en vertu de l’article 58. Au cours des semaines à venir, nous commencerons à vous contacter pour en savoir plus sur vos priorités en matière de négociation; nous voulons nous assurer que vous pourrez clairement faire entendre votre voix durant ces négociations. Si vous souhaitez pouvoir vous exprimer, n’oubliez pas de vous inscrire à l’ACEP; nous ne pouvons pas vous demander votre opinion si vous n’êtes pas membre.
Nous serons par ailleurs à la recherche de bénévoles qui souhaitent représenter les ESS et les TRL durant les négociations.
Bientôt, nous commencerons à négocier avec le Conseil du Trésor un protocole d’entente qui portera sur les enjeux de la transition associés à la participation aux unités de négociation de l’ACEP, et nous établirons le cadre des négociations avant et pendant cette période de transition.
Qu’adviendra-t-il de mes avantages sociaux/de mes conditions de travail?
Pour l’instant, vos avantages sociaux et vos conditions de travail demeurent les mêmes. Quand nous serons reconnus comme votre agent de négociation, vous aurez droit au processus de grief et à la représentation syndicale en vertu de la convention collective EC. Nous négocierons avec le Conseil du Trésor un protocole d’entente visant à protéger le plus possible vos avantages sociaux dans le cadre de cette convention.